pingouin - 2 janvier 2017

PorquetFrance Culture - Jean-Luc Porquet, journaliste et auteur de la Lettre au dernier grand pingouin, aux éditions Verticales.

France Culture -

Jean-Luc Porquet journaliste et auteur de la Lettre au dernier grand pingouin, aux éditions Verticales.

 

 

Éthologie

Bribe

pingouin

 

Une seule solution, la décroissance

Non, ce n'est pas une bonne solution: toutes les espèces vivantes croissent c'est-à-dire vivent. Décroitre, cela signifie: ne pas vivre

Les humains se développent parce qu'ils sont bien adaptés. Pour ne plus se développer, il faut ne plus être adapté. Les grands pingouins disparaissent parce qu'ils ne sont pas adaptés à la défense contre les humains. La décroissance ne peut intervenir que si les humains deviennent moins adaptés à la situation dans laquelle ils se trouvent. Un vivant n'est pas responsable de son adaptation ou de son inadaptation qu'il soit végétal ou animal, humain ou non humain.

L'augmentation de la pollution de toutes sortes liée aux activités habituelles des 7,5 milliards d'humains ou aux catastrophes qu'ils produisent qui ne sont que des activités involontaires, l'extinction d'autres vivants provoqués par l'exponentiation de l'empreinte écologique de ces milliards d'humains, enfin l'augmentation de la température terrestre provoquée par ces mêmes humains peuvent être la cause d'une moins bonne adaptation des humains et de la fin de leur expansion démographique.

Les humains comme tous les vivants ne sont responsables ni de leur expansion ni de leur décroissance. Depuis 2 à 3 milliards d'années, les vivants sont apparus et n'ont cessé de se développer sur Terre. Les humains n'en sont qu'une forme transitoire.

La défense d'une espèce est une manifestation de sa croissance. Les humains en tant que vivants vont tout mettre en œuvre pour maintenir leur croissance. La solution c'est donc la croissance des humains dans le respect de la croissance de tous les vivants. La décroissance est à entendre dans ce sens-là. 

 

copyright GS - 02 01 2017

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulaire - 27

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

extinction 07 - 18 mai

extinction 07 - 18 mai 2024

biomasse - 10 mai 2024*

biomasse - 10 mai 2024

ressources 03 - 30 avril

ressources 03 - 30 avril 2024

humain 05 - 26 avril

humain 05 - 26 avril 2024

Journal de Ressources de Vie

Has no connect to show!

PNAS

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre - 28

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage - 8 février

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23

extinction 02 - 2

Large numbers of vertebrates began rapid population decline in the late 19th century