extinction 07 - 18 mai 2024

extinction 07 - 18 mai 2024

 

Ethologie

Bribe

extinction 07

Un grand nombre de vivants apparus depuis l'explosion cambrienne il y a plus de 500 millions d'années disparaissent à cause de l'inadaptation de leurs besoins en ressources de vie et la disponibilité de celles ci et/ou en fonction de la configuration de l'ensemble des espèces vivantes à cette époque et/ou en fonction de l'évolution de la Terre.

Un certain nombre d'extinctions massives d'animaux et de plantes se sont déroulées dans le passé.

1) Il y a 500 millions d'années, un grand nombre d'espèces d'animaux, notamment la plupart des trilobites ;

2) Il y a 440 millions d'années, deux extinctions massives se produisent, peut-être par suite d'une grande glaciation

3) Il y a 365 millions d'années, 70 % des espèces sont éliminées sur 3 millions d'années 

4) Il y a 250 millions d'années, près de 95 % des espèces marines disparaissent et 70 % des espèces terrestres (plantes, animaux)

5) Il y a 225 millions d'années, c'est le tour d'une forte proportion des reptiles mammaliens qui laisse le champ libre aux dinosaures.

6) Il y a 200 millions d'années, la plupart des espèces marines disparaissent, ainsi que des derniers grands amphibiens.

7) Il y a 65 millions d'années, sont éliminées 50 % des espèces, dont les dinosaures non-aviens.

8) Depuis 10 000 ans un grand nombre d'animaux et de plantes disparaissent du fait semble-t-il de l'activité des humains. Par exemple, le mammouth laineux, le rhinocéros laineux, le megaloceros, le lion des cavernes européen, l'ours des cavernes, l'hyène des cavernes, etc...

La population humaine comme tous les vivants terrestres évolue en fonction de la disponibilité de ses ressources de vie. Actuellement ses ressources de vie augmentent car, grâce à ses mains, l'humain ne cesse de découvrir de nouvelles ressources.

Année Population humaine
-100 000 0,5 million
-10 000 1 à 10 millions
-6 500 5 à 10 millions
-5 000 5 à 20 millions
400 190 à 206 millions
1000 254 à 345 millions
1250 400 à 416 millions
1500 425 à 540 millions
1700 600 à 679 millions
1750 629 à 691 millions
1800 0,813 à 1,125 milliard
1850 1,128 à 1,402 milliard
1900 1,550 à 1,762 milliard
1910 1,750 milliard
1920 1,860 milliard
1930 2,07 milliards
1940 2,3 milliards
1950 2,5 milliards
1955 2 ,8 milliards
1960 3,0 milliards
1965 3,3 milliards
1970 3,7 milliards
1975 4,0 milliards
1980 4,5 milliards
1985 4,9 milliards
1990 5,3 milliards
1995 5,7 milliards
2000 6,1 milliards
2005 6,5 milliards
2010 7,0 milliards
2015 7,4 milliards
2020 7,8 milliards
2023 8,0 milliards

Il est certain qu'un jour, les humains comme probablement, un grand nombre d'animaux et de plantes, ne trouveront plus les conditions nécessaires à la quête de leur ressources de vie et subiront une nième extinction massive.

C'est ainsi qu'évolue la Terre et l'univers.

 

Copyright GS, 18 mai 2024

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulaire - 27

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

Introduction V1 - 6 juin

Introduction V1 - 6 juin 2024

extinction 07 - 18 mai

extinction 07 - 18 mai 2024

biomasse - 10 mai 2024*

biomasse - 10 mai 2024

ressources 03 - 30 avril

ressources 03 - 30 avril 2024

Journal de Ressources de Vie

Has no connect to show!

PNAS

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre - 28

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage - 8 février

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23

extinction 02 - 2

Large numbers of vertebrates began rapid population decline in the late 19th century