éthologie - 9 juillet 2016

Éthologie et sciences humaines

Ethologie

Bribe

éthologie

 

 

La démarche éthologique est une science des vivants. La démarche des sciences humaines est une science des comportements sociaux des humains.

En matière de ressources de reproduction, l'éthologie décrit de manière exhaustive tous les comportements, leurs poids statistiques et la manière dont ils se déroulent à l'intérieur des groupes humains. Un comportement très répandu est le couple monogamique ou polygamique éternel qui, une fois mis en place, ne s'interrompt qu'avec la mort d'au moins d'un des partenaires. Ce comportement peut-être fusionnel ou non. Les relations entre les partenaires peuvent être pacifiques ou cruels. Les partenaires peuvent respecter toutes les règles du groupe ou aucune.

L'éthologie analyse lequel de ses comportements est le plus adapté à l'humain ou à l'espèce humaine. Elle établit des points de comparaison avec tous les autres vivants. Les sciences humaines mettent en place de bons comportements et tendent à éliminer les mauvais. Ils dépendent du lieu et du temps où ces comportements apparaissent.

Prenons un cas extrême. Un couple est condamné pour un assassinat commis sur leur petit enfant. La justice les condamne chacun à trente ans de prison dans un pays où la peine de mort est aboli.

L'éthologie explique que chez les humains, comme chez tous les vivants, l'objectif général vise à ce que les enfants ne meurent que de leur mort naturel et tous agissent de la sorte sauf si des évènements ont lieu dans l'évolution des parents qui les amènent à les tuer. Chez les animaux non sociaux, la mort de l'enfant fait uniquement disparaître la descendance du couple. Si tous les animaux non sociaux d'une espèce donnée font disparaître leurs enfants, l'espèce disparaît également. Or comme n'existent que les vivants qui se sont reproduits et dont la progéniture a vécu, faire disparaître un descendant est un comportement très minoritaire. Chez les animaux sociaux, ne pas faire disparaître un descendant est le résultat biologique lié à tous les vivants mais de surcroit, il est pris en charge par le groupe. Non seulement les parents assassins n'ont pas de descendants mais ils sont mis en prison.

En conclusion, les sciences humaines décrivent la sociabilité des humains et l'éthologie resitue l'espèce humaine parmi toutes les espèces vivantes

 

Copyright GS - 9 juillet 2016

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulaire - 27

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

Introduction V1 - 6 juin

Introduction V1 - 6 juin 2024

extinction 07 - 18 mai

extinction 07 - 18 mai 2024

biomasse - 10 mai 2024*

biomasse - 10 mai 2024

ressources 03 - 30 avril

ressources 03 - 30 avril 2024

Journal de Ressources de Vie

Has no connect to show!

PNAS

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre - 28

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage - 8 février

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23

extinction 02 - 2

Large numbers of vertebrates began rapid population decline in the late 19th century