ethologie 08

ethologies biologique et synaptogénétique

Ethologie

Bribe

Ethologie

Il y a deux niveaux éthologiques chez les animaux: un niveau biologique et un niveau synaptogénétique ( en relation avec les synapses du cerveau)

1) Ethologie biologique

Il s'agit de toute l'évolution de l'univers qui aboutit à l'apparition des vivants terrestres il y a 3 milliards d'années c'est-à-dire toutes les espèces végétales et toutes les espèces animales actuelles.

Les pas d'évolution se compte en millions d'années ou centaines ou dizaines de milliers d'années.

- Les vivants eucaryotes qui forment la majorité dles vivants multicellulaires existent depuis 1,5 milliards d'années.

Chacune des cellules des vivants eucaryotes ont un noyau où se trouve une macromolécule ADN représentant le génome de l'espèce.  

- Les fourmis actuelles apparaissent il y a 100 millions d'années.

- Les mammifères se développent da manière importante à partir de l'extinction des dinosaures non aviaires il y a 66 millions d'années.

- Les primates apparaissent il y a 70 millions d'années

- L'humain - un espèce parmi les 184 000 qui existent actuellement - apparait il y a 300 000 ans

Pourquoi parle-t-on d'éthologie biologique?

Elle définit entre autre les rôles biologiques de la femelle et du mâle.

- Chez les mammifères, la femelle porte l'œuf à l'origine du nouveau vivant dans son corps pendant un temps relativement long et le mâle ne fait qu'apporter un fil ADN femelle ou mâle lors de l'apparition de la première cellule - le zygote - du nouveau vivant. Par conséquent, il y a peu de couples monogamiques temporaires ou éternels chez les animaux. Chez la grande majorité des mammifères, seules les femelles élèvent les nouveaux vivants. Cependant il existe des exceptions: 12% des primates - dont les humains -forment des couples monogamiques ou polygamiques éternels ou occasionnels où la femelle et le mâle élèvent ensemble les nouveaux vivants.

La longue durée de la gestation par la femelle est déterminante dans cette organisation

- Chez les oiseaux, la femelle porte l'œuf dans son corps pendant une durée relativement courte et en général, une fois l'oeuf pondu, la femelle et le mâle élèvent les nouveaux vivants. 92% des oiseaux forment des couples monogamiques ou polygamiques éternels ou occasionnels où la femelle et le mâle élèvent ensemble les nouveaux vivants.

La courte durée de la gestation, l'interchangeabilité entre la femelle et le mâle et la nécessité vitale de la présence des deux parents pendant l'élevage des nouveaux vivants en sont les causes.

C'est ce que nous appelons éthologie biologique. Elle qui est à l'origine du dimorphisme sexuel des animaux.

2) L'éthologie liée à la synaptogenèse.

Tous les animaux ont un cerveau. Ce n'est pas les cas des végétaux. Le cerveau de la drosophile ( mouche) comporte environ 250 000 neurones, l'humain 86 milliards et l'éléphant d'Afrique, 257 milliards.

A partir de son apparition, le cerveau du nouveau vivant produit des synapses c'est à dire des liaisons entre les neurones qui permettent à un vivant de se déployer et de devenir un animal adulte. Par exemple, l'humain produit dans son enfance 1 million de synapses à la minute. C'est ce qui lui permet d'apprendre à trouver ses ressources de vie et ses ressources de reproduction et qui lui permet de devenir autonome. Cela concerne les fonctions corporelles et les fonctions non corporelles que l'on résume par les trois verbes: sentir, penser et agir. A l'âge adulte, la drosophile possède 10 millions de synapses et l'humain 150 000 milliards.

C'est l'éthologie synaptogénétique qui fait que tous les animaux sont des animaux sapiens. C'est elle qui est à l'origine des différences entre les individus d'une même espèce dans le temps et dans l'espace.

copyright GS - 28 avril 2021

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

vie 02

vie 02

vie

vie

évolution 04

evolution

multicellulaire V2

multicellulaire

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23