synaptogenèse 03

synaptogenèse

Ethologie

Bribe

synaptogenèse

https://www.youtube.com/watch?v=tf6jK9l49cc

Déroulement du film

1mn - le Coucou Gris (CG) dépose ses œufs - un à chaque fois - dans le nid d'autres oiseaux qui les couvent à sa place. La Rousserolle Effarvatte (RE) considère le Coucou adulte comme un ennemi et les petits qui sortent des œufs dans son nid comme ses petits.

2mn - En Europe, le printemps est la saison de reproduction des RE et des CG. Le Cygne est suivi de ses petits car quand ils sont sortis de l'œuf c'est le premier objet mobile qui leur est apparu et ils l'ont pris pour leur parent. Ils le suivent jusqu'à ce qu'ils soient autonomes ( voir Bribe synaptogenèse 02): le cygne adulte les protège et les soigne . La Grèbe Huppée (GH) femelle et la GH mâle construisent leur nid ( évolution génétique) et attaquent tous les oiseaux qui s'en approchent.

3 mn - Le Bruant des Roseaux (BR) attaquent le CG car c'est un ennemi. Le CG a été élevé l'année où il est apparu par un couple de RE. C'est dans les nids du RE qu'il pond un œuf en en jetant un par dessus bord afin que le nombre en reste inchangé ( évolution génétique). Il les observe et attend que le couple ait quitté le nid.

NB: chez certains oiseaux, le nid est toujours occupé soit par la femelle soit par le mâle. Le CG ne peut donc pas naître dans le nid de tous les espèces d'oiseaux.

4 mn - Les œufs de la RE sont gris mouchetés. L'œuf du CG bien que plus gros ressemble leurs assez fort (évolution génétique). Comme il est plus gros que la RE, il lui est facile de prendre un œuf de celle-ci dans son bec et le jeter et il ne craint pas d'être vaincu par elle en cas d'attaque.

5 mn - Un CG apparu dans le nid de la Pie-grièche Ecorcheur pond des œufs de la même couleur ( évolution génétique).

6mn - Chez le Rouge-queue à front blanc, les œufs sont turquoise. L'oeug du CG l'est également (évolution génétique)

9mn - La Rousserolle Verderolle entend le CG. Elle voit dans son nid un œuf en surnombre et il différent - plus gros - que les quatre autres. Elle le dévore. C'est une nourriture riche pour elle. Elle jette la coquille vide en dehors du nid. Par contre la RE couve quatre œufs dont celui du CG.

---

10mn - En Zambie, vit le Grand Indicateur (GI). Ce n'est un coucou mais il pond également ses œufs dans d'autres nids et il n'en fait pas.

11mn - Il se nourrit de cire d'abeilles qu'il est capable de digérer. Mais il ne peut la récolter lui-même. Un humain peut l'aider. Par des appels, il l'attire près d'un nid d'abeilles que cet humain ne trouverait pas seul. L'humain enfume le nid et fait sa récolte et remercie le GI en lui laissant un morceau de cire dans un arbre à proximité.

16mn - Le GI pond en automne car l'été est trop chaud dans ce pays. Pour cette raison, les Guêpiers Nains (GN) creusent leurs nids dans des parois d'argile. Une fois les parents partis, le GI entre au fond du nid où se trouvent quatre œufs. Quand les parents reviennent ils ne voient rien car il fait noir et ne voient pas qu'il y a maintenant cinq œufs dont un plus grand au lieu de quatre.

----

17mn - En Europe. Après 12 jours, un premier œuf éclot. C'est celui du CG. 2 jours avant les œufs de la Rousserole Effarvatte (RE). Il a fallu que la femelle CG soit rapide. Il est nourri et il remue beaucoup. La RE cesse de couver. Le petit Coucou Gris (CG) jette les 4 œufs en dehors du nid car le contact entre son dos et ces œufs lui est très douloureux et comme il va être énorme, les parents ne pourront nourrir les quatre petits ( évolution génétique du CG). Les parents ne s'occupent plus que d'un petit car ce qui compte pour eux c'est ce qui vit (évolution génétique des oiseaux).

---

20mn - En Zambie. Les parents ne voient pas les cinq œufs. Le premier éclot. C'est un petit Grand Indicateur (GI). Le Guêpier Nain (GN) femelle en dévore la coquille car la sortie est loin et le calcaire est utile pour les futures pontes. Ce petit GI est muni d'un crochet à son bec (évolution génétique). Un petit GN éclot. Il est plus petit et plus faible que le GI qui le tue avec son bec fourchu. Et tous les autres GN sont également tués. Comme le GI est grand, les parents GN ne pourraient nourrir 4 GN et un GI géant. Un jour, le bec crochu disparaît et le GI sort du nid et s'en va. Elle - si c'est une femelle - reviendra pondre un œuf dans un nid d'un GN (évolution génétique).

---

24mn - Retour en Europe. Le poussin Coucou Gris (CG) déborde du nid. Il pousse les mêmes cris de faim que les poussins Rousserolles Effarvattez (RE) (évolution génétique). Les parents RE ne cessent de le nourrir.

---

27mn - Zambie. La mère Grand Indicateur (GI) a pondu avec retard. Dans le nid deux petits Guêpiers Nains ont éclot. Quand le petit GI éclot, il est faible. Il s'attaque quand même aux petits GN avec son bec fourchu (évolution génétique). Ceux-ci se défendent et le tuent. Les parents continuent à s'occuper des vivants.

---

33mn - Le Coucou Geai (CG) est plus grand que le Coucou Gris et son cri est différent. Pas de "coucou". Il passe l'hiver en Afrique. Au printemps il vit en Espagne et se nourrit de chenilles processionnaires du pin. Il s'accouple. La femelle pond dans le nid des Corneilles - qui sont aussi grandes que le CG - au moment où elles sont absentes. Il ne jette aucun œuf en dehors du nid (évolution génétique). Les Corneilles tolèrent l'œuf surnuméraire. Le petit, lui non plus, ne jette aucun œuf en dehors du nid (évolution génétique). Les petits de Corneilles sont noirs et le CG a le ventre jaune. Pas de problème. Tous les petits sont nourris sans distinction. La paix règne dans le nid. La loi du coucou tueur n'est pas générale. Les Corneilles et le CG sont de même gabarit.

---

38mn - Le nid de la Rousserole Effarvatte (RE) est trop petit. Le Coucou Gris en sort et s'accroche aux branches. Il continue à pousser des cris de RE et il continue à être nourris jusqu'à ce qu'il s'envole, devenu autonome.

Conclusion. Il ne connait pas ses parents géniteurs mais seulement ses parents adoptifs - apparence, cris et habitat - (synaptogenèse). Après sa migration d'hiver en Afrique, il revient au même endroit où il est apparu et si c'est une femelle, il pond dans un nid de RE (synaptogenèse). En tant qu'adulte, les RE le considèrent comme ennemi mais ils couvent l'œuf s'il y en a un.

---

41mn - Il y a des millions d'années, les Coucous nichaient. Puis un jour, ils se sont mis à pondre dans d'autres nids (évolution génétique). Même aujourd'hui, le mâle accumule des éléments de nid puis il les abandonne. Ils ont perdu leur faculté de nicher (évolution génétique).

Remarques:

- Il y a peu de coucous dans les forêts de France. C'est un signe que le parasitisme de ces oiseaux n'est pas la bonne solution pour l'expansion de cette espèce. C'est donc un phénomène rare. La bonne solution pour les oiseaux c'est l'élevage des petits par leurs véritables parents.

- La vie des Coucous hors du nid est la même que celles de tous les oiseaux.

Synthèse:

- A l'origine, les coucous font leur propre nid (évolution génétique)

- Puis ils pondent leurs œufs d'allure différente dans d'autres nids soient en prenant la place des petits de l'espèce parasitée soit en vivant en paix avec eux. (évolution génétique)

- Le coucou revient pondre chez l'espèce qui l'a élevé et là où elle vit (synaptogenèse)

- Il pousse le même cri que les petits de l'espèce parasité (évolution génétique)

- Quand le petit nait chez des espèces plus petites que lui, il élimine les petits (évolution génétique)

Evolution génétique et synaptogenèse.

- L'évolution génétique, c'est la loi de la meilleure adaptation d'une espèce. Il faut apprendre à crier comme les petits de l'espèce parasité. Il faut que les œufs soient assez ressemblants. Cela est acquis par une évolution sur plusieurs millions d'années.

- La synaptogenèse - la création de synapses dans le cerveau - n'intervient qu'après la naissance. Elle permet au coucou de revenir là où il est né. Cela a commencé à s'inscrire après sa naissance.

- C'est ainsi que les 8 milliards d'humains ont chacun un génome qui est spécifique ( évolution génétique) à tous les humains alors - qu'une fois apparus - les 8 milliards d'humains sont tous des individus différents 'synaptogenèse). Ce sont les synapses qui en sont la cause. Les bébés humains créent 2 millions de synapses dans le cerveau à la minute à partir du moment où le cerveau apparaît. Dans 1 cm3 de cerveau humain, on dénombre pas moins de 10.000 milliards de synapses, ou connexions nerveuses.

 

copyright GS - 4 juillet 2021

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

vie 02

vie 02

vie

vie

évolution 04

evolution

multicellulaire V2

multicellulaire

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23