sexe

sexe

 

Ethologie

Bribe

sexe

Introduction

Les eucaryotes sont des organismes, unicellulaires ou multicellulaires, qui comportent un noyau. Ce sont soit des animaux, des champignons ou des plantes,

Les eucaryotes peuvent se reproduire de manière sexuée ou non. Dans le premier cas, interviennent des cellules sexuelles (gamètes). Chaque gamète ne possède qu'un seul fil ADN, Dans le second cas, une cellule se divise pour produire deux cellules génétiquement identiques.

Les unicellulaires existent depuis 3,5 milliards d'années. et les multicellulaire depuis 2,1 milliards d'années. Il y a 600 millions d'années, il y a une explosion de la biodiversité terrestre dont sont issus tous les vivants actuels.

Les organismes multicellulaires sont le résultat de la fusion synergétique des d'organismes unicellulaires.

Actuellement le plus petit organisme multicellulaire est "l'algue du bonheur" ( l'algue brune Laminaria digitata ) qui comporte 4 cellules tandis que l'humain, par exemple, en comporte entre 80 000 et 100 000 milliards

1) La reproduction multicellulaire.

Il existe un gamète femelle et un gamète mâle. On parle de reproduction sexuelle ou intervienne deux sexes. Cette reproduction existe depuis 1,5 milliards d'années.

Chez l'humain, dans le gamète femelle et dans le gamète mâle, il y a un fil ADN au lieu de deux comme pour toutes les cellules non sexuelles de son corps.

La gamète femelle s'appelle l'ovule et la gamète mâle, le spermatozoïde. L'apparition d'un nouveau vivant humain commence par la fusion des deux fils ADN venant d'une femme et d'un homme en un seul puis dès l'étape suivante cette cellule se divise en deux cellules avec ADN à deux fils jusqu'à parvenir aux 100 000 milliards de cellule du nouveau vivant.

En résumé un organisme unicellulaire d'origine se divise à l'identique pour donner deux nouvelles cellules tandis qu'un organisme multicellulaire fusionne les fils des deux gamètes en un seul qui devient le programme du nouveau vivant. Il y a environ 43 étapes dont une partie - essentiellement biologique - se déroule dans le corps d'un vivant et le reste se déroule après la sortie en vue de l'acquisition totale de son autonomie par le nouveau vivant: 9 mois environ d'une part et environ une dizaine d'années pour la suite chez l'humain.

L'explication de cette différence est simple. Un organisme unicellulaire n'a besoin que de se dupliquer. Dupliquer un animal, une plante ou un champignon est impossible. Il faut - à chaque nouveau vivant - tout recommencer à partir du début.

2) Pourquoi y a t il un dimorphisme entre les deux sexes?

Il y a une contrainte majeure. Quand deux fils ADN fusionnent, ils ne sont pas vivables tels quels. Dès le début, ils ont besoin de ressources de vie. Dès le début, l'ovule est différent du spermatozoïde.

L'ovule apporte d'autres éléments nécessaires dont les mitochondries. L'ovule mesure 150 micromètres et le spermatozoïde 55 ( 5 pour la tête qui contient le fil ADN et 50 pour le flagelle qui, lui, ne sert qu'à se déplacer).

Il faut noter qu'il n'y a qu'un ovule chez la femelle alors qu'un éjaculat d'un humain peut normalement contenir plusieurs dizaines à plusieurs centaines de millions de spermatozoïdes. Pourquoi tant de spermatozoïdes? Parce que le moment de la fusion des deux gamètes doit être le plus court possible.

L'évolution fonctionne à l'économie: un seul vivant sur les deux qui entrent en relation possède un ovule qui peut accueillir et faire vivre un nouveau vivant. Il est possible que dans un lointain passé d'autres situations se sont présentées.

Par convention, on appelle le porteur de l'ovule, la femelle ou l'élément féminin - cela concerne les animaux, les plantes et les champignons. Le porteur de spermatozoïde est un mâle ou l'élément masculin.

La femelle apporte des ressources de vie pour le nouveau vivant et c'est elle qui va le garder dans son corps, le temps nécessaire. La grossesse ne concerne que la femelle.

3) Différences de la reproduction chez les fourmis, les oiseaux et reptiles et les animaux à longue gestation.

- Chez les fourmis; il y a un vol nuptial où la reine emmagasine environ un million de fils ADN mâles. Puis les mâles disparaissent. Elle construit les premiers éléments de la fourmilière et se transforme en machine à pondre des nouveaux vivants.

- Les oiseaux et les reptiles actuels sont les descendants des dinosaures. Ils sont ovipares. La femelle développe un œuf dans son corps que l'on peut comparer à un gros ovule. On y trouve toute les ressources de vie nécessaire jusqu'à l'éclosion. Le mâle lui apporte le fil ADN nécessaire. C'est ainsi que chez les oiseaux qui nidifient un grand nombre d'entre eux forment des couples monogamiques annuels ou éternels: quand l'un couve, l'autre apporte la nourriture.

- Les animaux à longue gestation sont vivipares. Le nouveau vivant grandit dans le corps de la femelle et quand il sort, il est capable de vivre à l'air libre.

4) Le double fil ADN permet de déployer le nouveau vivant

Lorsqu'un ovule fusionne avec un spermatozoïde, apparait la première cellule d'un nouveau vivant. Il y a ensuite environ 43 étapes de scissiparité qui fait passer la première cellule à l'humain complet. A chaque étape, le vivant trouve dans les 3 milliards de paires de bases des deux fils ADN, ce qu'il y a lieu de mettre en place, d'abord dans le ventre de la femelle - formation complète du corps - puis dans les étapes qui suivent la sortie du ventre - l'acquisition de l'autonomie de plus en plus complète.

5) Le double fil ADN permet de maintenir le vivant dans son intégrité

Chez les humains, dans les noyaux des 100 000 milliards de cellules, il y a deux fils ADN. Chaque fil ADN comporte 3 milliards de paires de bases - "le programme".

Si un humain se casse un bras, les cellules concernées créent des cellules osseuses pour rétablir la situation. S'il se blesse à l'œil, les cellules concernées produisent des cellules qui rétablissent le bon fonctionnement de l'œil dans la mesure du possible car si l'œil est crevé, la situation n'est plus du ressort de l'ADN des cellules. Il y a des exceptions: chez certains lézards, il arrive que la queue sectionnée repousse.

6) Le double fil ADN a un sexe.

En règle générale, les multicellulaires sont soit femelle soit mâle. Par exemple chez les humains, dans les 100 000 milliards de cellules chaque molécule ADN qui comporte 3 milliards de paires de bases est organisé en 23 doubles chromosomes. Les 22 premiers fonctionnent de la même manière chez la femme et chez l'homme. Il y a une différence dans le 23°. Chez la femme, les deux parties ont les mêmes fonctions et chez l'homme une seule partie correspond au chromosome de la femme. On leur attribue la lettre X. Chez l'homme, dans le chromosome 23, la deuxième partie est différente et on lui attribue la lettre Y.

C'est pourquoi si le double chromosome 23 est XX, le nouveau vivant est une femme et si le double chromosome 23 est XY, c'est un homme.

La très grande majorité des multicellulaires sont soit des femelles soit des mâles.

Et statistiquement, le résultat de la fusion donne 50% de femelles et 50% de mâles.

Reproduction Femme X X
Homme
X XX XX
Y XY XY

7) Science fiction

Les fourmis existent depuis 100 millions d'années. Un jour lointain, les humains maîtrisent le vivant. Il y a des Centres qui prennent en charge les 9 premiers mois d'un nouveau vivant et des humains adoptent ceux qui sortent de ces Centres. Le phénomène des "femmes porteuses" actuelles montrent que le rapport sexuel initial et le séjour dans le ventre d'une femme n'est pas nécessaire. Tout dépend ensuite de la manière dont les humains prennent les nouveaux vivants en charge. Chez les fourmis, les ouvrières amènent les nouvelles fourmis à une manière de vivre en harmonie avec la fourmilière.

copyright GS - 2 septembre 2022

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

reproduction 09

reproduction 09

amour 05

amour 05

présent 04

présent 04

sapiens 05

sapiens 05

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23