animal 03

 animal

 

Ethologie

Bribe

Animal

Chez un nombre important d'oiseaux

- il existe des couples monogamiques éternels. Les nouveaux vivants les quittent définitivement quand ils sont autonomes

- il existe des couples monogamiques annuels ou périodiques. Les nouveaux vivants les quittent définitivement quand ils sont autonomes

- Il existe des couples polygamiques. La femelle s'occupe seule des nouveaux vivants qui la quittent définitivement quand ils sont autonomes

Chez les mammifères

- Il existe essentiellement des couples polygamiques. La femelle s'occupe seule des nouveaux vivants qui la quittent définitivement quand ils sont autonomes.

Chez les primates

- il existe des couples monogamiques éternels. Les nouveaux vivants les quittent définitivement quand ils sont autonomes ( singes hurleurs - babouins)

- Il existe des couples polygamiques patriarcaux. La femelle s'occupe seule du nouveau vivant qui la quitte définitivement quand il est autonome. C'est la cas le plus général.

- Il existe des couples polygamiques matriarcaux. La femelle s'occupe seule du nouveau vivant qui la quitte définitivement quand il est autonome si c'est un mâle ou qui vit définitivement avec elle et forme société si c'est une femelle. C'est le cas des hominidés (bonobos, chimpanzés et gorilles).

Chez les humains:

- Les humains forment essentiellement des couples monogamiques ou polygamiques éternels. Ils peuvent dans des cas assez rares ne pas être éternels. Il y a des cas de nouveaux vivants abandonnés par l'un ou l'autre des géniteurs voire les deux. Ils sont alors le plus souvent pris en charge par d'autres humains avec des résultats variables

- En règle générale, tous les vivants issus d'un couple en font partie depuis leur apparition jusqu'à leur disparition. La mémoire et les écrits, tant qu'ils existent en garde la trace au delà des disparitions.

- Avant l'apparition de chacun, il n'y a rien et il n'y a aucun manque. Si l'un d'entre eux disparaît après son apparition, il y a un manque. Si aucun ne disparaît, il n'y a pas de manque.

Conclusion générale

- Il y a des relations monogamiques et polygamiques selon les espèces animales

- Les relations mère et enfant sont de même qualité chez tous les animaux. La seule différence est la durée de cette relation. Chez la majorité des animaux, elle cesse au moment de l'autonomisation de l'enfant. Chez les primates, la relation mère - fille peut être éternelle. Il n'y a que chez les humains que cette relation passe de la première, à la deuxième, à la troisième voire à la quatrième génération.

- Tous les animaux naissent de la rencontre d'une femelle et d'un mäle. Tous les animaux disparaissent au bout d'un certain nombre d'années variables selon les espèces.

- Chaque vivant a tel âge. Il a des souvenirs des années précédentes. Il n'y a rien de réel sur les années suivantes. L'éternité c'est le moment présent.

- On parle d'amour chez les humains, Cet amour existe chez tous les animaux.

- Les ressemblances l'emportent sur les dissemblances. Il n'y a pas de différence de nature: tous les animaux sont des êtres qui pensent, agissent et sentent

Copyright GS - 15 avril 2021

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

vie 02

vie 02

vie

vie

évolution 04

evolution

multicellulaire V2

multicellulaire

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23