apparition 01

Apparition -Disparition

 
 
Éthologie 
 
Un vivant multicellulaire - végétal ou animal - apparaît en règle général lors de la fusion d'une cellule sexuelle femelle avec une cellule sexuelle mâle. Puis cette cellule fondatrice se reproduit par scissiparité de 2 puissance 0 ( = 1) à 2 puissance N cellules: chez les humains cela se situe entre 10 000 milliards et 100 000 milliards de cellules. Bien entendu l'humain n'est pas une gigantesque amibe monocellulaire mais un corps multicellulaires complexe d'environ 80 éléments différents.
 
Entre son apparition et sa disparition, ce vivant ne cesse d'être en quête de ressources de vie dont le but est son éternité et en quête de ressources de reproduction dont le but est l'éternité de tous les vivants et en l'occurrence, celle de son espèce. Chez les humains, tout ce  que les humains réalisent ou ont réalisés sont des ressources de vie. Imaginons ce que serait la Terre si les humains n'avaient pas existé: il n'y aurait aucune trace de leurs ressources de vie. Cette notion de ressource de vie est globale: il y a ce que fait, pense ou ressent chaque humain et il y a ce qu'ils font en groupe. 
 
Que se passe-t-il lors de la disparition d'un vivant. Gardons l'exemple d'un humain: les 10 000 ou 100 000 milliards de cellules cessent à un moment donné de coopérer ensemble et chacune se décompose en ses 17 éléments chimiques dont elle est constituée .
 
Le multicellulaire où 100 000 milliards de cellules coopèrent est le résultat de 3 milliards d'années d'évolution. Il s'éteint. Mais aujourd'hui à une époque d'exponentiation de la démographie humaine ( 2 milliards d'humains en 1929 et 9 en 2050) pour 1 humain qui disparaît, il y en a entre 1 et 2 qui apparaissent: 100 000 milliards de cellules restituent leurs éléments chimiques et deux futurs ensembles de 100 000 milliards de cellules apparaissent.
 
Les vivants à leur début étaient uniquement des monocellulaires. Puis des cellules se sont mises à fusionner en des corps de plus en plus vastes et de plus en plus complexes. Les vivants monocellulaires semblent toujours dominer le règne des vivants mais ils sont tellement minuscules qu'on ne les voit pas à l’œil nu. 
 
Les cellules terrestres sont les vivants terrestres. Le reste n'est que forme passagère. Et les vivants terrestres ne sont qu'une forme du non vivant donc de l'Univers.
 

Copyright GS

 

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

univers 04

univers

réchauffement

réchauffement

conscience

conscience

disparition 02

disparition

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23