groupe

groupe

 

Ethologie

Bribe

groupe

Les animaux forment des groupes depuis les plus simples et les plus courts lors de la rencontre en vue de la reproduction jusqu'au plus complexes chez les animaux eu-sociaux.

1) Les ressources de reproduction

Tous les vivants sont en quête de ressources de reproduction. Lors de la reproduction, un gamète femelle fusionne avec un gamète mâle. A ce moment se crée la cellule initiale qui comporte le génome du nouveau vivant lequel ne cesse de se développer par scissiparité jusqu'à atteindre la dimension normale de ce vivant qu'il s'agisse d'une plante ou d'un animal.

Chez les animaux, les groupes reproductifs sont, en règle générale, de courte de durée, le temps pour le mâle d'introduire ses spermatozoïdes dans le réceptacle prévu à cet effet chez la femelle et où se trouve un ovule. Chez la plupart des protostomiens, la relation est fugace bien que par exemple certaines araignées nourrissent et protègent leur descendance pendant quelque temps. Chez la majorité des deutérostomiens exceptés les poissons, étant donné qu'ils sont plus gros que les protostomiens, il y a création d'un lien privilégié entre la femelle et sa descendance. Elle dure en général le temps qu'il faut pour que les nouveaux vivants deviennent autonomes.

2) Les ressources de vie

En ce qui concerne les ressources de vie, la majorité des vivants les recherchent seuls. Il y a cependant deux exceptions importantes: les animaux sociaux et les animaux eu-sociaux.

21) Les animaux sociaux

Les animaux sociaux vivent en groupe plus ou moins importants et les rôles de chacun sont plus ou moins précis. Les éléphants vivent en grand groupe sous la direction d'une matriarche qui en est la femelle la plus âgée. Elle conduit son groupe lors des grandes migrations saisonnières. Les loups vivent en meute sous la direction d'un couple auquel les membres du groupe obéissent en permanence.

22) Les animaux eu-sociaux

Les animaux eu-sociaux peuvent regrouper des milliards d'individus comme les fourmis ou les humains. Ces groupes sont complexes.

22a) Chez les animaux eu-sociaux, les dimorphismes physiques sont gérés par le génome.

Chez les fourmis, il y a modification du corps. Dans un groupe de fourmis, une seule femelle donne naissance à l'ensemble des vivants. En dehors de la période de reproduction, il n'y a pas de mâles. Toutes les fourmis sont sœurs entre elles et il y a des spécialisation physiques: les ouvrières, les soldats ou les fourmis gourdes qui servent de garde-mangers et dont le ventre est rempli de miel. Ce sont des dimorphismes physiques gérés par leur génome.

22b) Chez les animaux eu-sociaux, les dimorphismes sociaux sont transmis et gérés par la synaptogenèse.

Chez les humains, il existe des dimorphismes sociaux transmis et gérés par la synaptogenèse. On y trouve tous les rôles et fonctions sociales chez tous les types de dirigeants à la tête de groupes des plus aux moins importants , chez tous les types de collaborateurs des plus aux moins experts et chez tous les opérateurs des plus aux moins compétents.

Copyright GS, 24 janvier 2022

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

amérindien 02

amérindien 02

animal 04

animal 04

ethnologie 02

ethnologie 02

vivant 04

vivant 04

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23