reproduction 04

 Reproduction des vivants multicellulaires

Ethologie

Bribe

Reproduction des vivants multicellulaires

La grande majorité des vivants multicellulaires - plantes et animaux - se reproduit à l'occasion de la fusion entre un ovule et un spermatozoïde. Par convention, le porteur de l'ovule est défini comme féminin et le porteur du spermatozoïde comme masculin. 

1) Il y a trois types d'apparition d'un nouveau vivant chez les animaux:

a - Il y a la reproduction de type "je sème à tout vent" comme cela se passe pour un grand nombre de plantes. Des spermatozoïdes sont libérés et transportés par exemple par le vent ou par les insectes qui les amènent au hasard aux ovules qui leur correspondent spécifiquement.

On retrouve la reproduction de type "je sème à tout vent" chez un grand nombre de poissons. Un poisson mâle d'une espèce donnée recouvre de sa "laitance" les ovules qu'un poisson femelle de la même espèce a pondu. Il y a une sorte d'orgasme qui peut avoir lieu chez les deux poissons à ce moment là chez les deux poissons. L'ovule et le spermatozoïde fusionnent et l'ovocyte est livré à lui même pour le meilleur - devenir un poisson - ou pour le pire - être dévoré ou mourir.

b - La prise en charge du nouveau vivant non autonome par le seul porteur de l'ovule, le vivant de sexe féminin. C'est la majorité des cas pour les animaux.

c - La prise en charge du nouveau vivant non autonome par le porteur de l'ovule, le vivant de sexe féminin et le porteur du spermatozoïde, le vivant de sexe mâle. C'est la majorité des cas pour les oiseaux et les humains. 


2) La volonté de se reproduire apparaît à un moment où les animaux sont capables soit de "semer à tous vents", soit de prendre en charge un nouveau vivant seul ou en couple. Il y a une lente maturation de cette capacité. Une partie du corps est dévouée à cette fonction et une partie de l'esprit sert à sa réussite. Il faut que deux corps multicellulaires se rencontre à l'intérieur d'une même espèce, s'échangent ovule et spermatozoïdes puis s'organisent pour la gestion du nouveau vivant. 


3) Il y a des incidents de parcours d'un grand nombre de types. 


Par exemple, chez la plupart des animaux, il y a prohibition de l'inceste car elle est tératogène et prohibition de la pédophilie car elle n'a pas pour but l'apparition d'un nouveau vivant c'est-à-dire qu'elle est généralement stérile. Il n'empêche, la quête de ressources de reproduction est très puissante et il n'est pas possible de les éviter totalement ni l'un ni l'autre. Les humains règlent ce problème de manière sociale puisqu'il ne peut être résolu biologiquement.

 

Copyright GS - 24 juillet 2020

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

vie 02

vie 02

vie

vie

évolution 04

evolution

multicellulaire V2

multicellulaire

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23