COVID19

La COVID19 et les GES

 

Ethologie

COVID19 

Extension de la Covid19 et augmentation des GES w

 

Ce sont deux évènements indépendants l'un de l'autre.

 

Le GIEC w  estime que l'augmentation des GES est liée aux activités de la population humaine et à leur empreinte écologique. Mais il reste toujours possible de penser que l'augmentation  de la température terrestre est liée à des phénomènes physiques sans rapport avec l'activité des humains

 

1) - Si l'augmentation de l'empreinte écologique des humains en est la cause, la solution ce serait la diminution du nombre des humains ou la diminution de leur empreinte individuelle.

2) - Ces deux solutions sont inenvisageable puisque ni l'une ni l'autre ne sont dues à des "décisions" humaines.

3) - Nous sommes dans un cercle vicieux: l'augmentation de l'empreinte des humains - le "progrès" - entraine l'augmentation de la population humaine et l'augmentation de la population humaine entraine l'augmentation de leur empreinte individuelle, le "progrès".

4) - Diminuer le nombre des humains n'est pas de leur ressort mais dépend de l'évolution. L'évolution fonctionne sur la sélection naturelle du meilleur adapté. Ce n'est que le jour où les humains ne sont plus les meilleurs adaptés qu'ils diminuent.

5) - Depuis 10 000 ans, sous l'effet de la meilleure adaptation des humains un grand nombre d'animaux non-humains petits, moyens et grands diminuent drastiquement jusqu’à disparaître.

7) - Dès que l'humain est moins bien adapté, il diminue en nombre jusqu'à ce qu'il redevienne mieux adapté.

8) - Il est impossible d'en donner des dates ou des chiffres de population.

9) - Les travaux du GIEC sont des travaux réalisés par les humains. Ils font partie de l'histoire des humains et non de l'évolution de l'Univers.

10) - L'augmentation ou la diminution des humains dépent de l'évolution de l'Univers.

 

Conclusion

Pour en revenir au COVID19, il s'agit d'une forme de "peste w" comme il y en a périodiquement chez les vivants. Les humains utilisent leurs technologies du XXI° siècle pour s'en prémunir actuellement. Dans le passé proche et lointain, les humains ont vécu et se sont protégés contre ces "pestes" avec les technologies dont ils disposaient en ces temps là.

Copyright GS

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

sexualité 03

sexualité

synaptogenèse 04

synaptogenèse 04

humain 02

humain 02

8 milliards

8 milliards

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23