reproduction 07

reproduction 07

Ethologie

Bribe

Reproduction

Synapses et Quête de Ressources de Reproduction

Les humains se reproduisent en général en créant un couple monogamique ou polygamique éternel.

a) Un vivant est à chaque fois nouveau lorsqu'il apparaît. Puis il évolue parmi les vivants et le non vivant. A la fin, il disparaît.

b) Chaque année, entre son apparition et sa disparition il produit des trilliards de synapses qui sont la manifestation de ce qu'il pense, fait et ressent.

c) Au fur et à mesure où les années passent, il devient de plus en plus autonome et son champ de pensées, d'actions et de sentiments de plus en plus important

d) Très tôt, il ressent une attraction pour un vivant du sexe opposé. Cela est inscrit dans son génome comme chez tous les animaux.

e) La synaptogenèse peut modifier cette évolution et provoquer une attraction pour le même sexe. Cette évolution est minoritaire

f) Cette attraction met en jeu tous les vivants qui l'entoure donc tous les acquis en synapses des uns et des autres. C'est pour cette raison que toute quête de ressources de reproduction est originale. De même que chaque vivant est toujours un nouveau vivant, de même cette quête est toujours une nouvelle quête qui dépend de la manière de penser, ressentir et agir des mères, des pères et des proches. Il y a 8 milliards d'humains donc autant de quête de ressources de reproduction.

g) Quand une humaine et un humain s'unissent chacun à un acquis en synapses original. A partir de ce moment là, Ils évoluent ensemble pendant un temps variable.

h) Les humains sont des animaux eu-sociaux c'est à dire qu'ils créent des couples monogamiques ou polygamiques éternels. Cette éternité dépend de l'harmonie qui existe entre l'évolution de leurs synapses. Ils ont vocation à vivre ensemble jusqu'à leur disparition. Mais il arrive qu'ils se séparent dans des délais très variables.

i) La quête de ressources de vie est impérative sous peine de disparition du vivant. La quête de ressources de reproduction est impérative également mais son absence n'entraine pas la disparition de l'un ou des deux vivants concernés. Les synaptogenèses des parents et des vivants concernés peuvent être la cause de cette absence d'attraction.

j) L'attraction l'emporte largement sur l'absence d'attraction puisqu'il y a en 2020 quasiment 8 milliards d'humains. D'ailleurs tous les animaux et toutes les plantes se reproduisent également depuis environ 1 milliard d'années.

k) Quand une femelle et un mâle crée un couple, il y a une grande quantité de synapses qui consolident ce lien comme cela se fait entre le nouveau vivant et ses parents.

l) Il y a une différence cependant: la synaptogenèse débute chez le nouveau vivant au moment où il apparaît alors que celle qui est attachée à l'existence du couple éternel seulement au moment où ce couple se crée.

m) Dans la relation nouveau vivant / parents, il y a rencontre entre une synaptogenèse "vierge" et deux synaptogenèses qui ont beaucoup évolué avant l'apparition du nouveau vivant.

n) Dans la relation humaine / humain, il y a rencontre entre deux synaptogenèses plus anciennes. Pour cette raison, tous les couples ne sont pas éternels.

o) Une question se pose: la relation nouveau vivant/parents est-elle plus ou est-elle moins durable que la relation humaine/humain dans le couple éternel ?

Copyright GS - 1 juin 2022

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

amérindien 02

amérindien 02

animal 04

animal 04

ethnologie 02

ethnologie 02

vivant 04

vivant 04

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23