sapiens 03

choucas

Ethologie

Bribe

Choucas

 

Observations du printemps

Contenu

Caméra fixe sur des oiseaux nicheurs

2h57 sur 11h

- Foulque macroule

- Grive

- Grimpereau

- Choucas

Introduction

Un nouveau vivant apparaît sous forme de zygote dans une partie du corps de la femelle prévue à cet effet.

Chez les oiseaux dont les quatre pattes sont exclusivement utilisées pour le déplacement sur terre et dans les airs, ce zygote est enfermé dans un œuf protégé par une enveloppe calcaire et rapidement expulsé par la femelle. Tout son développement se fait à l'extérieur. Il n'y a aucun apport de nourriture de l'extérieur vers l'œuf alors que la fœtus humain dans le ventre de la mère est nourri par elle. La mère et le père n'ont pour rôle que de garantir la température ambiante nécessaire jusqu'à la sortie de l'œuf. Ensuite, jusqu'à l'autonomisation des petits, la mère et le père les nourrissent. La grande majorité des oiseaux forment des couples monogames éternels ou jusqu'au moment de l'envol des petits. Sans l'existence de ce type de couple, la vie des petits est impossible. L'évolution est donc allée dans ce sens. Les oiseaux sont les descendants des dinosaures qui ont acquis des ailes alors qu'une autre partie de ceux-ci gardaient leurs quatre pattes. Ces derniers ont disparus.

Rappel:

1) animaux dans l'eau jusqu'à 300 millions d'années avant aujourd'hui

2) des poissons deviennent quadrupèdes

3) des poissons quadrupèdes sortent de l'eau

4) Une partie acquièrent des poils et une autre, des plumes

5) une partie des quadrupèdes à plumes voient ses pattes avant transformées en ailes

6) les femelles quadrupèdes non dinosaures gardent les nouveaux vivants dans leur ventre jusqu'à ce qu'ils soient vivables.

7) Les quadrupèdes volant ne peuvent garder les nouveaux vivants dans leurs ventres. Ils pondent des œufs que la femelle et le mâle couvent obligatoirement à tour de rôle.

Résultats

2% des animaux sont monogames dont 90% des oiseaux et 9% des mammifères. Pour les oiseaux, c'est une question de vie ou de mort.

Constante

Chez la plus grande majorité des animaux - oiseaux et non-oiseaux - est femelle, l'animal qui porte les nouveaux vivants dans son ventre, œufs ou foetus.

1) La Foulque Macroule femelle et La Foulque Macroule mâle

2mn - Il y a plus de cinq œufs dans le nid. La couvaison dure 21 jours. Si la femelle était un mammifère, elle aurait porté entre 5 et 9 nouveaux vivants dans son ventre, en général, une fois par an, au printemps. Le couveur améliore le nid entouré d'eau. Le partenaire apporte des herbes sèches. Le couveur regroupe les œufs: il faut les garder au chaud. Le nid est bien caché. Il n'y a pas de toit mais le feuillage est dense: le nid est bien protégé. S'il pleut, la pluie ne pénètre pas le plumage qui sert de "parapluie" et l'eau traverse le nid qui s'assèche rapidement. Pendant que le couveur couve, il veille et pense comme veille et pense, un humain près d'un enfant qui dort. C'est une immobilité active. Il y a moins de danger, si le nouveau vivant est dans le ventre de sa mère.

(11 à 35 mn - Commentaires en anglais)

2) La grive femelle et la grive mâle

 

35mn - La grive femelle pond entre 3 et 6 œufs par an. La couvaison dure environ 14 jours. Les grives ne s'occupent que de 3 petits et rejettent les autres rn dehors du nid. D'autres espèces d'oiseaux communiquent autour du nid. le couveur écoute. Il peut y avoir du danger.

37mn - Les petits se dégourdissent les pattes et les ailes. Le couveur nettoie les petits et rejette les fèces en dehors du nid. Il n'a qu'un bec comme outil. Les petits restent 2 semaines dans le nid. Les deux couveurs sont bien occupés.

39 à 53 mn - Plan général sur la couverture arbustive. La route à proximité est bruyante à cause de l'empreinte humaine.

53 à 58 mn - Un petit entend les communications d'autres oiseaux. Il tend la tête pour mieux percevoir de quoi il s'agit. Puis tous les petits se dressent car ils ont entendu l'arrivée de l'autre couveur qui apporte de la nourriture. Il y en a un qui est plus robuste que les autres. Il se toilette. Il n'y a pas de bagarre entre les petits. Les deux parents nourrissent à tour de rôle en sélectionnant les plus forts. Il y a un accord moral entre eux. A la cantine scolaire, les humains distribuent la nourriture de manière égalitaire sauf s'ils veulent en favoriser certains. Le plus robuste défèque en dehors du nid. Les petits ont une respiration très rapide. Le plus petit est nerveux.

1h07 à 1h12 - Un couveur apporte de la nourriture. Le faible est servi car le fort n'a pas faim et ne réclame pas. Couvaison. Le robuste est planqué, Le faible tend la tête. Il a encore faim. Le couveur entend des bruits. Il est sur ses gardes et tourne la tête de tous les côtés. Il ouvre le bec de temps en temps, afin de se rafraîchir (?) Il se lève, les petits remuent. L'oiseau doit couver, se nourrir, et nourrir les petits. Le mammifère allaite, cela fait un travail en moins.

3) Retour aux Foulques Macroules

1h13 à 1h41 - Le couveur ne cesse d'aménager le nid. L'autre couveur apporte des herbes sèches. Ils se les passent de bec à bec. L'autre couveur pose et entrelace les herbes. Ils savent se coordonner et travailler de concert. Ils s'entendent bien. Communiquent-ils? Est-ce nécessaire? Il y a probablement des infra-sons que l'on entend pas. Quand les humains travaillent ensemble, ils ne parlent pas en permanence. Il y a cependant de la communication implicite, des gestes appris. Les deux couveurs sont efficaces et bien coordonnés. Il y a environ une dizaines d'apports en herbes. Ce n'est pas une vie de tout repos. Comme les humains, ils travaillent le jour et la nuit, ils dorment. De nouveau, regrouper les œufs pour que tous soient au chaud. Il cesse quand les œufs sont bien regroupés. Cris de poules d'eau: pas d'inquiétude. Un seul bec, mais quelles compétences! Les oiseaux sont monogames comme les humains et vivent cette union comme eux. Il y a de l'amour au sens fusionnel du terme: "tu es ma grive et je suis ta grive et voici nos enfants". Le couveur se pose sur les oeufs et jette des coups d'œil partout: les dangers, on les voit ou on les entend.

4) Grimpereau femelle et grimpereau mâle - Nid dans le creux d'un arbre

1h41 à 2h7 - Chez le grimpereau, seule la femelle couve environ 14 jours. Les petits restent au nid jusqu'à 16 jours. Il y a deux parents. Comme les petits sont sortis de l'œuf, les deux sont en quête de nourriture. Il y a environ 5 petits. Ils sont au repos ou dressent leur tête ensemble ou à tour de rôle. Aucune agressivité entre eux: "nous sommes sœurs et frères, chez nous". Un parent arrive. Il nourrit depuis l'entrée latérale, ou depuis l'entrée du haut. Il nourrit un petit. Les têtes restent dressés et les becs ouverts. Les petits sont frustrés d'un passage si court. Nouveau passage: deux petits reçoivent de la nourriture au fond de la gorge. Nouveau passage: le couvreur emporte une crotte dans son bec. Ca sert à ça aussi. Il faut que le nid soit propre et ne sente pas mauvais. Nourrissage de trois petits. Nourrissage de 2 autres petits.

5) Choucas femelle et choucas mâle

2h7 à 2h57 - Deux juvéniles - ils ont des iris bleus - dans une chambrette à l'intérieur d'un arbre creux, bien plumés, remuants, qui ne cessent de détendre pattes et ailes car l'espace commence à manquer pour une telle énergie. Deux enfants sages qui ne se chamaillent pas: ils se becquettent pour se nettoyer mutuellement ... rarement. même s'ils se bousculent pas mal. Ils ont déjà appris à faire leur toilette. Courte sieste la tête dans les plumes. Un parent en nourrit un. Les deux sont d'égales forces. Les parents sont monogames pour la vie ... comme les humains. Et aussi intelligents qu'eux ? Tout dépend de ce que l'on entend par intelligent. Les choucas pensent ... choucas et les humains pensent ... humains. C'est la femelle qui couve mais pas plus que 20 jours. Les enfants quittent le nid après 40 jours environ. Toujours propres, après le nourrissage on emporte les crottes. Par contre, peu d'occasion de s'amuser. Quelquefois avec une brindille de bois ou en picorant le sol ... Mais que picorent-ils?

 

 Copyright GS - 3 mars 2021

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

sexualité 03

sexualité

synaptogenèse 04

synaptogenèse 04

humain 02

humain 02

8 milliards

8 milliards

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23