synaptogenèse 01

 Synaptogenèse - (3 articles)

Éthologie

Synaptogenèse 1

 

 

Hugo Lagercrantz

Le Cerveau de l'Enfant

 

p 57 - la création des synapses

"Lorsque les neurones apparaissent, entre la 6° et la 8° semaine de grossesse, des synapses isolées se forment dans la sous-plaque. La synaptogenèse s'accélère un peu entre le 12° et le 17° semaine, mais ce n'est qu'à partir de la 20° qu'elle se met en route pour de bon. On assiste alors à une augmentation explosive qui se maintient jusqu'à l'âge de 5 à 7 ans, commençant dans les zones du cerveau où sont reçues les impressions sensorielles et se terminant par les parties où elles sont traitées, c'est-à-dire dans le cortex cérébral frontal, là où a lieu l'activité de pensée proprement dite. Presque un million de nouvelles synapses sont ainsi produites chaque seconde. La synaptogenèse se poursuit ensuite à un niveau élevé jusqu'à la puberté, puis elle régresse fortement, même si des synapses continuent à apparaître chez l'adulte. On a même démontré que cette activité persiste jusqu'à l'âge de 70 ans et probablement au-delà."

 

Commentaires

Les synapses inscrivent définitivement dans le cerveau d'un vivant tous ses apprentissages physiques et moraux et tous ses souvenirs. C'est pour cette raison qu'un bébé nouveau né placé dans une famille pauvre aura tendance à être comme elle, pauvre et dans une famille aisée, il sera probablement riche. Plus le nouveau vivant ajoute des jours à son existence, plus il ressemble au milieu où il vit et plus il est attaché à ceux qui lui sont proches à ce moment-là.

 

Copyright GS - 30 mai 2020 - 274

 

-------------------------------------

 
 
Synaptogenèse 2
Depuis son apparition jusqu'à 7 ans, un humain produit environ 526 milliards de synapses
En voici le calcul : 1 million de synapses par minute x 60minutes  x 24heures x 365 jours = 525 600 M de synapses
- Un humain de 1 an possède environ 526 milliards de synapses. C'est ce qui fait la différence entre un nouveau né
et un bébé de 365 jours
- Un humain de 2 ans possède environ 1 052 milliards de synapses. C'est ce qui fait la différence entre un enfant de
2 ans par rapport à un enfant de 1 an
- Un humain de 3 an possède environ 1 578 milliards de synapses. C'est ce qui fait la différence entre un enfant de
3 ans par rapport à un enfant de 2 ans
- Un humain de 4 an possède environ 2 104 milliards de synapses. C'est ce qui fait la différence entre un enfant de
4 ans par rapport à un enfant de 3 ans
- Un humain de 5 an possède environ 2 630 milliards de synapses. C'est ce qui fait la différence entre un enfant
de 5 ans par rapport à un enfant de 4 ans
- Un humain de 6 an possède environ 3156 milliards de synapses. C'est ce qui fait la différence entre un enfant de
6 ans par rapport à un enfant de 5 ans
- Un humain de 7 an possède environ 3 682 milliards de synapses. C'est ce qui fait la différence entre un enfant de
7 ans par rapport à un enfant de 6 ans
Il atteint l'âge de raison parce qu'il possède  3 682 milliards de synapses et cela est vrai pour tous les humains parmi
les 106 milliards qui ont existé ouexistent qui ont vécu jusqu'à 7 ans révolus. 
Ensuite, il semble que les humains produisent moins de synapses sans toutefois cesser d'en produire. S'il n'en
produisaitplus, il garderait leurcomportement de 7 ans jusqu'à leur disparition. Cela arrive mais extrêmement rarement. 
Mozart s'est mis à la musique à 4 ans avec ses 2 104 milliards de synapses. Puis il lui en a consacré un grand nombre
jusqu'à sa disparitionalors que la grand majorité des humains non musiciens les ont consacré à d'autres choses qu'ils
soient les plus riches humains et les plus puissants ou les plus pauvres. 
Lors de ces sept ans se construisent les fondations de chaque humain. C'est pourquoi, par exemple, les plus grands
génies de la musique ont en général commencé la musique bien avant cet âge.
 
Les sept premières années sont déterminantes pour tous les humains. Tous les acquis jusqu'à cet âge ne sont pas
visibles. Ce n'est que lorsque l'on fait des biographies détaillées que l'on s'en aperçoit et entre les hyper-riches et
hyper puissants et les hyper-pauvres, il y a des milliards de possibilités. Dans tous les cas, l'analyse biographique quand
elle a lieu montreque la synaptogenèse est fondamentale dans le comportement des humains depuis leur apparition
jusqu'à leur disparition.

Ce qui vient d'être écrit est théorique mais permet de comprendre ce processus

En réalité, on estime qu'un humain adulte possède environ 86 milliards de neurones  et 1,5 millions de milliards de synpases .

En conclusion, sans synapses, l'humain ni ne pense, ni ne sent ni n'agit. La synaptogenèse ne concerne que
les animaux qui ont un cerveau. Chez les végétaux, c'est la génétique qui assumee une partie des fonctions du
cerveau non liées à la nécessité de se mouvoir. 
 
 
( NB : Hugo Lagergrantz parle de 1 million de synapses à la seconde. Il y a des désaccords sur ce sujet. Nous avons comme base 1 million à
la minute. Tout cela doit être vérifié et approndi parce que chaque bribe est une hypothèse qui doit faire l'objet d'un grand nombre d'études.
Le coeur de l'hypothèse est valide.)

Copyright GS - 19 décembre 2020

 

-------------------------------------

 

Ethologie

Bribe

Synaptogenèse

Tous les vivants ont un certain nombre de moyens de s'adapter/évoluer face à chaque situation qui se présente aussi minime ou importante soit-elle. .

Il y en a un très grand nombre de situations possibles.

Elles sont d'importance variable: la nourriture du jour pour tous ou bien la prise d'une décision critique tout en sachant bien que c'est l'évolution qui détermine l'importance d'une décision et non le vivant qui la prend.

Pour une espèce donnée, le nombre de ces moyens d'un vivant dépend de son histoire c'est à dire toutes les situations par lesquelles il passe.

Chaque décision d'un animal s'inscrit dans sa synaptogenèse. C'est elle qui est la mémoire de son histoire. C'est une mémoire biologique.

Plus généralement selon l'éthologie des vivants, chacun est en quête permanente de ressources de vie et de ressources de reproduction. En permanence, cela signifie qu'il n'y a pas un instant où un vivant ne trouve une ressource. Dès qu'il cesse sa quête de ressources de vie, il disparaît et dès qu'il cesse sa quête de ressources de reproduction, son espèce diminue.

Ce niveau de généralités signifie que cela concerne toutes les espèces animales du rotifère à 200 neurones, par exemple, à l'éléphant à 257 milliards de neurones. Pour mémoire, l'humain en possède environ 100 milliards.

Par exemple, pour l'humain les ressources de vie sont tout ce qui n'existerait pas si les humains n'étaient pas apparus et les ressources de reproduction c'est ce qui a fait apparaître les 106 milliards d'humains qui ont existé ou qui existent.

NB:

La synaptogenèse - la production de synapses - est lié au cerveau. Elle ne concerne que les animaux.

Chez les plantes, le rôle de la synaptogenèse est pris en charge par le génome. Chez celles-ci on trouve les génomes les plus importants.

La Paris Japonica possède le génome le plus important des vivants à savoir 150 milliards de paires de bases d'ADN.

Chez les animaux, c'est le protoptère éthiopien - un poisson - avec 130 milliards de paires de bases d'ADN qui l'emporte.

Pour mémoire, le génome de l'humain évolue autour de 3 milliards de paires de bases d'ADN moins que le chimpanzé à 3,3 milliards.

 

( Les informations peuvent être retrouvées dans Wikipedia et dans des sites scientifiques que l'ont trouve dans Internet. )

 

copyriht GS - 15 janvier 2021

Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Manuel

Chapitre VII - Du monocellulaire au multicellulairee

Un vivant multicellulaire traverse plusieurs époques depuis son apparition jusqu'à sa disparition.

Ressources de Vie

20160508

20130508

20151104

20151104

20150823

20150823

20150710

20150710

20150612

20150612

Journal de Ressources de reproduction

Has no connect to show!

Bribes

2008 à 2016 - les bribes

Du 8 octobre 2008 au 23 novembre 2014: Culture éthologique 2014 Du 13 décembre 2014 au mercredi 8 juin 2016: 10 milliards d'humains en 2050 Éthologie Réconciliations

univers 04

univers

réchauffement

réchauffement

conscience

conscience

disparition 02

disparition

PNAS

neandertal

 

385 millions d'années BP

Il y a 385 millions d'années, certains poissons évoluent lentement en animaux à pattes vivant sur terre.

poisson-zèbre

L'ontogenèse du comportement collectif se révêle n'être qu'une simple loi d'attraction.

2 526 Millions d'années

Timing and tempo of the Great Oxidation Event

gaspillage

PNAS: Les stocks de matières premières extraites par les humains au XX° siècle ont été multipliés par 23